Vous êtes ici : Accueil » Grossesse » Le recours aux instruments obstétricaux pour l’accouchement

Le recours aux instruments obstétricaux pour l’accouchement

instruments obstétricauxLe jour J est arrivé… Le travail est en cours… Bébé sera bientôt dans vos bras. Chaque future maman espère avoir un accouchement sans problème, malheureusement il se peut que l’expulsion ne se passe pas comme prévu et que l’on ait besoin d’un coup de main pour mettre au monde le petit bout’chou tant attendu.

Pour vous aider vous et votre bébé en cas d’accouchement difficile par voie naturelle, on peut avoir recours à des aides instrumentales. On appelle cela « un accouchement assisté » mais aussi « extraction instrumentale », qui va nécessiter l’utilisation d’un ou de plusieurs instruments obstétricaux tel que : les forceps, la ventouse et les spatules pour extraire votre bébé.

Rassurez-vous, ces instruments obstétricaux sont sans danger pour votre enfant. Ils épousent la forme de la tête du bébé et sont utilisés pour le tirer au moment de la poussée pour diverses raisons : la maman est trop épuisée et est incapable de continuer à pousser, bébé présente des signes de détresse durant la poussée et/ou ne progresse plus dans le bassin maternel correctement, ou alors la maman présente un problème cardiaque qui va l’empêcher de faire des efforts continus.

Les forceps, les instruments obstétricaux les plus connus

Les forcepssont des instruments obstétricaux se présentant sous forme de deux grosses cuillères creuses. Pour y avoir recours, cela nécessite une anesthésie générale ou une péridurale. Cet instrument va permettre à l’équipe d’accouchement d’aller chercher la tête de votre bébé et de le tirer vers l’extérieur. Il s’agit d’une aide à l’extraction de bébé qui utilise votre poussée en y ajoutant la traction exercée par le médecin. De plus, sachez que les forceps peuvent être utilisés si bébé se présente par le siège, et aussi pour faciliter l’expulsion si le corps de votre bambin est déjà sorti et que sa tête est plus difficile à extraire.

L’utilisation de cette double cuillère peut laisser des petites marques sur la tête de votre bébé, mais elles disparaissent rapidement en quelques jours.

La ventouse

La ventouse est comme son nom l’indique une petite ventouse, sur laquelle va être branché un dispositif d’aspiration. Cet instrument va permettre à l’équipe d’accouchement de l’accoler à la tête de bébé pour aider la maman à expulser.

Il existe une petite ventouse qui est facile à manier mais qui va nécessiter une force d’aspiration importante car elle est appliquée sur une petite surface, qui est décrite plus agressive. Mais aussi, il existe une large ventouse qui est plus difficile à manier mais qui ne nécessite pas une forte aspiration. Dans tous les cas, retenez que la ventouse n’est pas un instrument qui va tirer votre enfant vers la sortie. Elle va permettre d’orienter la tête de votre bébé en la faisant fléchir lors de votre poussée et va empêcher la tête de remonter après l’effort de la poussée.
Son utilisation va laisser une petite marque sur le crâne de votre bébé, qui disparaitra au bout de 24 à 48 heures.

Les spatules

Les spatules sont des instruments obstétricaux qui se présentent comme une double cuillère. Mais, à l’inverse des forceps, ces cuillères-là ne vont pas aider l’équipe d’accouchement à faire descendre le bébé en le tenant. Cet instrument obstétrical va pousser les parois du vagin qui peuvent se montrer résistantes. Leurs utilisations, va aider en faisant un passage à bébé pour sortir sans exercer la moindre traction sur sa tête.
Ces doubles cuillères s’utilisent aussi sous anesthésie générale ou sous une péridurale et nécessitent souvent une épisiotomie. Elles ne sont utilisées que si le bébé n’avance pas ou n’avance pas assez vite.

En revanche, ces instruments obstétricaux ne laissent pas de marques sur le crâne de votre nouveau-né contrairement aux autres.

 

Pour finir ces instruments obstétricaux, aussi impressionnants soient-ils sont utilisés pour aider bébé à venir au monde. Leur utilisation peut faire peur mais sont nécessaires et chacun à son utilité. Ils ne vous empêcheront pas de vivre pleinement votre accouchement, ils ne sont qu’une aide… Retenez que le plus gros, c’est vous qui le faites !

Jennifer V, infirmière diplômée d’état et rédactrice sur les instruments obstétricaux

A propos de l'auteur

Nombre d'arcticles : 46

Laisser un commentaire

© 2013 - 2014 /Stop Baby Blues

x
Ne partez pas sans votre CADEAU !
  • 5 Fiches pratiques
  • 100% GRATUITES
  • Contre le Baby blues

Entrez simplement votre prénom et votre mail

    Top